Retour sur le retour….

Prendre ce dernier avion était riche en émotion…voici quelques photos..

 

Nous avions mis sur notre page facebook, l’avancée étape par étape de notre retour…et nous nous étions arrêtés au départ de notre TGV en direction de Lyon….

Tout d’abord notre TGV est bien arrrivé , dans notre beau pays, les trains vont très vite voire très très vite….les enfants étaient impressionnés…
Pendant que je m’émerveillais devant la campagne française qui défilait sous mes yeux, mes chers enfants se laissaient absorber une dernière fois par leurs écrans.
Louise prendra quand même le temps de regarder un peu ces champs de blé , de tournesols , ces clochers que l’on aperçoit à plus de 300 km/h.
Alors que l’arrêt en gare de Part Dieu s’éternise un peu et que nos chers concitoyens s’impatientent… j’appréhende…une fois les portes ouvertes sur le quai de la gare de Perrache…notre tour du monde sera terminé .
Les petits trépignent , nous passons sur le Rhône, que c’est beau…
A la descente du train, nos parents nous attendent ainsi qu’une partie de nos amis…nous sommes ravis de les revoir et sommes très touchés par leur présence…sachant que nous ne leur avons pas facilité la tâche , nous avons envoyé un message deux heures avant notre arrivée approximative.
Louise : « Maman , c’est comme un rêve , j’arrive pas à y croire, je suis trop contente »
Et voilà, quelques kilomètres et nous serons à la maison dont nous faisons le tour comme lors d’une visite immobilière…que c’est grand….
On jette un coup d’œil au bureau et dans notre abri…( où nous avons stocké nos affaires) et cela nous donne le tournis…qu’allons nous faire de tout ce bazar !!!
Les enfants sont surexités, heureux de retrouver leurs voisines, leurs chambres…
Je ne vais pas vous détailler chaque minute de notre retour mais vous faire part de certaines anecdoctes qui nous prouvent que ce n’était pas un rêve, nous sommes bien partis un an à travers le monde loin de notre cher pays : la France.
Nous avons dégusté notre croissant pur beurre comme le mets le plus délicieux de la planète ainsi que nos sandwichs jambon beurre sous la Tour Eiffel.

Du côté des enfants :
Cela commence dès la salle d’embarquement à Doha , direction Paris.
Jeanne observe attentivement une maman en train de changer son petit garçon et tout fort , elle nous fera part de son opinion :
« Tu as vu Maman comme c’est tout petit le zizi du bébé !! » , et contrairement à nos habitudes, tous les regards convergent vers elle. Ici, la quasi-totalité des voyageurs parlent français.
Comme prévu, nous allons mangé nos sandwichs jambon beurre sous la Tour Eiffel. Sur le trajet entre le métro et la tour Eiffel, des peintres, des « caricaturistes » nous proposent leurs services, nous refusons et Louise , tout fort : « En plus c’est vraiment trop moche ce qu’il dessine !! »
Nous faisons la queue pour aller aux toilettes et devant nous se trouvent un groupe de femmes Indiennes, Jeanne écoute.
« Maman, pourquoi les gens ne parlent pas français ? »
« Parce qu’ils ne sont pas français. »
« Oui mais moi je croyais qu’en France, il y avait des français qui parlaient français. »
Au marché, alors que j’achète de quoi faire une ratatouille. Jeanne s’affole…
« Pourquoi tu achètes un aussi gros piment !!! » en fait il s’agit d’un poivron rouge.
Alors, que nous nous promenons autour de chez nous, Jeanne s’étonne : « Ici, aussi il y a du riz !! » , il s’agit d’un champ de blé encore vert…
Jeanne me demande régulièrement l’heure qu’il est chez ses copines , si c’est la nuit ou le jour
Les filles ( moi compris) avons passé notre temps à nous changer…j’avais l’impression d’avoir dévalisé un magasin, fini la tenue décathlon, vive les robes et tops à fleurs…
Les enfants continuent de manger avec les doigts et ne demandent plus de desserts.

De mon côté :
Certains trouveront cela « étrange », mais j’ai adoré prendre le RER B en direction de Paris : j’ai vu des gens lire, regarder leur téléphone, révasser, sourire et surtout j’ai retrouvé ces visages , ces personnes qui font de la France cette diversité : petit, grand, blond, brun, roux, blanc, noir, asiatique vêtus de style différents…bref j’ai parlé avec toutes les personnes autour de moi et j’étais heureuse.
Le vigile du contrôle des sacs à la Tour Eiffel m’a dit alors que je remettais mes affaires dans mon sac : « Merci d’être belle Mademoiselle… » Pas de doute ,nous sommes en France…
J’ai retrouvé la 4G…..
J’étais saoule après trois verres lors de l’anniversaire d’Angeline.
J’ai mis trois heures pour faire le marché de notre commune…. « Ah vous êtes rentrés !!! »
Nous avions une semaine bien remplie de rendez-vous médicaux….et je pense être arrivée en retard à l’ensemble de ceux-ci…
J’ai mis 5 matins à réaliser à mon réveil que j’étais dans ma chambre.
J’ ai trouvé super cool d’avoir un lave-vaisselle.
J’étais contente de pouvoir me faire une couleur blonde, enfin un peu trop blonde …

En sortant de chez nous, l’un comme l’autre , nous avons pris la voie de gauche…et oui on avait changé nos repères.

Camille a adoré chausser ses baskets et aller courir dans les vergers autour de la maison, il a beaucoup moins aimé nettoyer le jardin et faire les aller-retours à la déchetterie.
Partout où nous avons été invités, on nous a servi un plateau de fromage…le rêve, un immense merci pour ces délicates attentions…
En une semaine, nous avions déjà mangé deux fois du riz car en fait on kiffe le riz, à force on est devenu dépendant.

Bon et puis comme cela faisait dix jours que nous étions sur Irigny, nous avons fait notre valise et rejoint la côte Landaise, c’était comme « vital » ( certains comprendront)…retour dans trois semaines…les cartons attendront.
Et nous voilà de nouveau à la maison pour quelques jours où nous avons retrouvé une connexion…et oui en Gironde ou dans les Landes, il est déjà difficile de téléphoner alors le reste….c’est pourquoi nous vous donnons des nouvelles plus très fraîches…
On repart à Annecy avec les loulous, Camille à Reims pour suivre l’OL puis on file en Ardèche…je crois que nous avons du mal à nous poser…on a bien le temps …septembre arrive à grand pas.
Depuis notre retour, on joue à l’euromillions et on espère….gagner avant début septembre…car on ne veut pas aller travailler…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *