Comment gérons-nous le budget?

Aujourd’hui, nous allons vous expliquer comment nous avons géré notre budget cette année.

Tout d’abord, nous n’étions pas en vacances car quand nous sommes en vacances, nous ne travaillons pas mais nous sommes payés or depuis septembre 2017, nous n’avons plus de salaires.

Depuis 10 ans, depuis le jour où a muri notre idée de tour du monde, nous avons mis de l’argent de côté afin d’atteindre la somme nécessaire pour partir à 5.

Ensuite, nous avions un budget de 15 000 euros par personne pour l’année : vols long courrier, vols internes, nuits, repas, loisirs, visas….mais aussi vaccins, équipements( sacs, tentes, matelas….), assurance maladie( et oui plus de sécu…ni d’assurance par la CB au-delà de trois mois de voyage), frais bancaires.

Puis nous avons choisi les pays où nous voulions nous rendre.
Grâce à deux sites internet de voyageurs : tourdumondiste et acontresens, nous pouvions nous rendre compte du budget nécessaire par pays par jour par personne et en fonction des saisons.

https://planificateur.a-contresens.net/budget.html

Il faut savoir qu’une journée en Australie ne coûte pas le même prix qu’une journée au Cambodge.

1 jour en Australie/ pers : 54 €        1 jour au Cambodge/pers : 20 €

Nous avons dressé un tableau excel afin de voir le budget global…et c’est ainsi que nous avons décidé d’éliminer le Canada ,les Etats Unis ou encore le Japon car ce sont des pays chers et privilégié la Polynésie, la Nouvelle-Zélande ou encore l’Australie.

Pour vous donner un ordre d’idée , le budget pour une journée en France : 52 euros/pers ( transport, logement, repas, loisirs)

Certains nous dirons : « La vie en Asie ne coûte pas chère »….certes mais le budget alloué aux pays d’Asie est en fonction du coût de la vie dans ces mêmes pays.

1jour en Polynésie/famille : 310 €   1 jour au Viet Nam / famille :110 €
Mais 1 kilo de tomate en Polynésie : 8 euros et au Viet nam : 35 cts…

Donc une pizza à 3, 50 euros au Cambodge, c’est super cher, un jus de fruits frais à 1, 20euros en Thaïlande et bien c’est aussi cher… quand tu sais que tu peux manger pour 1 euro par contre une plaquette de beurre en Polynésie à 6 euros , on est content.

Nous avons très souvent dit non à nos enfants mais ils l’ont bien compris car on ne se nourrit pas de pizza ou de frites et en buvant des boissons sucrées pendant un an, on ne peut pas acheter tous les souvenirs de la planète sous prétexte que ce n ‘est pas cher. Si l’on voulait dégager du budget pour faire des loisirs, il fallait faire attention et chaque euro comptait.

Il faut savoir aussi que les loisirs dans les pays où le coût de la vie est peu élevé voire très peu élevé, les entrées aux différents édifices ou parcs est multiplié par 10, 20 par rapport aux locaux, ce qui est bien pour eux, cela leur permet ainsi de s’y rendre mais cela crée un budget. Une chance est que les enfants payent souvent moitié prix et nous disons que Jeanne a 4 ans depuis un an, au début nous n’étions pas loin de la vérité mais maintenant ,ils la trouvent grande pour son âge.

Exemple : entrée du temple au Sri Lanka : 1000 roupies pour nous ( 5 euros) et pour les Sri Lankais : 100 r ( 50 cts)
Accès parc national Costa Rica : 25 euros pour nous et 2 euros pour les locaux….

Pour vous donner un autre exemple, en Argentine, nous avions loué une voiture qui prenait 42 euros sur notre budget, elle consommait beaucoup, parfois il fallait faire deux pleins par jour et il nous restait 30-40 euros pour dormir et se nourrir sachant que la moindre chambre était à 50 euros alors autant vous dire que Camille et les enfants n’ont pas trop vu la couleur des fameux steaks argentins.
Nous avons beaucoup mangé de nouilles lyophilisées.

En Polynésie, nous avons pu faire de la plongée car nous dormions en tente et que nous avions eu accès à des réductions par des personnes sur place pour nos vols internes.
En Australie, grâce à nos nuits en camping, nous avons eu un gros budget loisirs.

En Nouvelle-Zélande, nous nous entassions dans notre petit campervan qui avait du faire 300 fois le tour du pays et c’était génial.

Bref , tout cela pour vous dire que nous n’avons pas passé un an à boire des cocktails au bord de piscine à débordement mais que nous avons profité à fond, nous avons eu la chance de faire quasiment tout ce que nous voulions, nous n’avons pas toujours bien mangé , nous n’avons pas toujours très bien dormi mais nous avons vécu des choses, des moments extraordinaires.

Ce n’était pas de vacances mais une expérience inoubliable où nous avons profité de la vie du bon côté : passer du temps en famille en en prenant pleins les yeux, le nez, les oreilles….et en faisant de merveilleuses rencontres.

Nous avons fait nos comptes tous les jours ( chose que nous n’avons jamais fait en France) et avons respecté notre budget. Nous avions la chance d’avoir un Euro fort par rapport au Dollar.

Afin de réduire nos frais bancaires, nous avions deux cartes Czam Carrefour , pas de frais pour payer à l’étranger et seulement 1 euro pour chaque retrait plus les frais propres à chaque pays. Camille approvisionnait ces deux comptes à partir de notre compte courant.

Dans certains pays comme l’Argentine, les frais sont très élevés y compris pour les habitants.
Ex : pour 100 euros, 5 euros de frais argentin + 1 euro, tu ne peux retirer plus et tu peux rarement payer en carte…. En moyenne , cela nous a coûté 10 euros par jour donc sur 30 jours 300 euros soit 2 jours de budget journalier pour la famille.

Autre économie et pas des moindres : l’eau potable. Nous ne nous rendons pas compte en France la chance que nous avons d’avoir de l’eau potable qui coule à flot à notre robinet dans nos toilettes ou encore notre baignoire. Avant de partir, nous avions investi dans un système pour filtrer l’eau afin de la rendre potable, cela nous a permis d’être autonome en eau, de faire des économies car 1 pack d’eau par jour, c’est cher et c’est lourd et puis repensons à notre chère planète, nous n’avons pas surconsommé de bouteilles en plastique.

Les prochaines payes arriveront fin septembre alors nous ferons encore attention quelques mois mais nous pensons que les enfants ont pris conscience de la valeur de l’argent et des priorités, un bel apprentissage pour leur vie future.

Jules était étonné qu’ un morceau de Comté qu’ils engloutissent en 2 jours à la maison en France coûte l’équivalent de deux repas en Thaïlande….pour 5.

Mais on ira quand même en acheter car cela fait un an que nous n’en avons pas mangé……

5 réponses sur “Comment gérons-nous le budget?”

  1. Merci de m’avoir fait voyager ! Vos photos et vos explications très intéressantes étaient top.Votre périple en famille est osé et réussi. Bravo à vous 5!
    Bon retour en France avec pleins de souvenirs de la tête !

  2. Bonjour les crêpes !

    Tout d’abord merci de nous permettre de suivre vos aventures, c’est passionnant !
    Nous parton en septembre pour 6 mois à 4 (2 enfants de 6 et 8 ans) en Asie du sud-est et nous suivons vos aventure avec attention.
    Nous souhaiterions investir dans un purificateur d’eau pour éviter de consommer trop de bouteilles en plastique, pourriez-vous me communiquer le modèle que vous avez acheté ? Et si vous avez un petit retour d’expérience, ça serait top 🙂
    Merci d’avance et profitez bien de vos derniers instants !!
    Thomas

  3. Coucou les crêpes . Toujours magnifique de voir vos textes , photos etc ……. je vous souhaite un bon retour en France où je pense qu un bon nombre de personnes vous attend avec impatience ! Je vous embrasse et vous dis à bientôt Ghislaine Eck

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *