Artisans d’Angkor

A Sien Reap, nous logions juste à côté des ateliers « Artisans d’Angkor ».

Artisans d’Angkor est née au début des années 90. C’est une société qui a été créé à l’origine pour aider les jeunes ruraux à trouver du travail près de leur village d’origine.
Elle s’est donné pour mission de préserver les savoir-faire traditionnels ancrés dans la culture Khmer.
En 2013, Artisans d’Angkor emploie plus de 1300 personnes, dont 900 sont des artisans et artisanes travaillant dans 48 ateliers, tous situés dans la région de Siem Reap. L’entreprise offre à ses employés un salaire plus élevé que le salaire moyen dans le secteur, tout en leur fournissant une assurance médicale ainsi que d’autres avantages sociaux.

Les cambodgiens apprennent les différents arts traditionnels comme la sculpture sur bois, sur pierre, sur métal. Ils font également des tableaux et boites en laque. Certains font de la peinture sur soie, une partie des personnes présentes dans l’atelier est sourde .
On peut voir également un atelier de bijoux.

On prendra un minibus qui nous emmènera à la ferme au vers à soie.

 

Explication de Louise :
On a vu des vers à soie qui mangeaient des feuilles de murier.
Après les vers se tissent un cocon puis on récupère le fil des cocons pour faire de la soie et des tissus.

Explication avec un peu plus de précisions de Jules :
Je suis allé voir une ferme à vers à soie, c‘était rigolo , on pouvait les toucher. En fait le bébé nait puis quand il grandit, avant de devenir papillon , il se fabrique un cocon de soie dans du grillage. Après le grillage est mis au soleil pour que les vers meurent ensuite les cocons sont mis dans de l’eau chaude pour qu’ils récupèrent les bouts de fil , avec ils font des bobines et enfin ils refont presque le même processus pour que le fil soit plus doux et fin.
Avec ce fil, ils tissent des tissus et c’est trop fou le temps qu’il faut à une personne pour en faire un, il faut presque un mois, après ils le vendent.

Bombyx du murier

Les muriers

Formation des cocons

On aperçoit des fils très fins…..

Mise en bobine

    Coloration avec des pigments naturels

Préparation du métier à tisser: les motifs

Et voilà….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *