Valparaiso

De Santiago, il faut compter entre 1h et 1h30 de route pour se rendre à Valparaiso, au bord de l’océan Pacifique.

C’est une ville portuaire qui ayant attirée de nombreux artistes lui vaut son côté bohème.

 » Principal port marchand sur la route du Cap Horn et de l’océan Pacifique, Valparaiso était un mouillage incontournable pour les navires étrangers ( notamment baleiniers) et sa position était cruciale pour les exportations de blé chilien à destination de la Californie à l’apogée de la ruée vers l’or. Marchands et investisseurs de tous horizons en firent alors la capitale financière du pays. Mais le séisme de 1906 et l’inauguration , en 1914, du canal de Panama, amorcèrent sont déclin. Aujourd’hui , Valparaiso demeure une escale importante pour les navires de croisières, et les exportations florissantes de fruits chiliens en ont également redynamisé le port. La ville , capitale législative du Chili depuis 1990, a été élue capitale culturelle en 2003. L’Unesco l’a inscrite au patrimoine de l’humanité, provoquant une flambée touristique. » Lonely Planet – Amérique du Sud

Après nous être restaurer au mercado cardonal , au-dessus des marchands de fruits et légumes, il y a de nombreux restaurants de fruits de mer et poissons.

Les étales débordent de fraises …une première pour nous  en cette fin octobre.

Nous décidons de prendre un des 15 funiculaires de la ville pour grimper un peu sur la colline. Le plus ancien datant de 1883, l’ascensor Concepción, qui fonctionnait autrefois à la vapeur était en travaux… nous prenons donc l’ascensor El Peral datant de 1903.

Puis nous  déambulons  dans les ruelles de Valparaiso où nous pouvons admirer de nombreuses fresques colorées avec des finitions incroyables. Certaines s’adaptent au relief du mur , d’autres se fondent dans le paysage comme sur ces marches d’escalier.

Du haut du Cerro Concepción , on peut admirer une très grande fresque inaugurée début 2012, elle est à l’horizontale, elle montre un personnage un peu déstructuré, elle couvre la surface de plusieurs bâtiments.

La fresque de l’artiste Chilien Inti

Sur le port, nous verrons un énorme cargo déchargeant ses containers.

Une journée très agréable sous le soleil.

Plus de fresques ici:

Fresques murales à Valparaiso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *